26e festival
du cinema russe
honfleur
du 20 au 25 novembre 2018

Jury

Le Jury de la 26ème édition du Festival du cinéma russe à Honfleur :

Président du Jury / Президент жюри

Gabrielle LAZURE, actrice
Габриэль Лазюр, актриса

Actrice, réalisatrice, chanteuse et auteur, Gabrielle Lazure naît à Philadelphie et grandit à Montréal.
En 1978, alors qu’elle est étudiante en psychologie, elle s’installe à Paris et devient
comédienne. Elle débute au cinéma avec Alain Robbe-Grillet dans « La Belle Captive ».
Elle tourne dans plus de 70 films et téléfilms, principalement en France, mais aussi au
Canada et aux Etats-Unis. En août 2018 elle tient un rôle principal dans «Une Manière de Vivre », le dernier long-métrage de Micheline Lanctôt, avec Laurent Lucas.
Depuis la rentrée elle est une des héroïnes du nouveau feuilleton quotidien de France2
« Un si Grand Soleil ». Son récit autobiographique « Maman…Cet Océan entre Nous » est sorti le 19 septembre aux éditions l’Archipel.
Elle est aussi auteur et interprète de chansons, notamment de son album « Out of the
Blue » sorti en 1990.
Elle joue au théâtre sous la direction, entre autres, de Daniel Benoin et Thierry Harcourt.
Fin 2019 elle sera dirigée par Pierre Notte dans son spectacle Seule en Scène « Majorette » qu’elle co-signe avec Steve Catieau.signe avec Steve Catieau.

Membres du Jury / Другие члены жюри

Sylvie BRAIBANT, journaliste
Сильви Бребан, журналист

Journaliste,  née à Paris d’un père natif du Caire et d’une mère de Varsovie, ce qui explique sans doute sa vocation pour la politique internationale.
Rédactrice en chef à TV5 Monde, elle est responsable du site et de l’émission “Terriennes”, qui traite de la condition des femmes dans le monde.
Diplômée de l’Ecole des Hautes études en sciences sociales (EHESS), elle a fait sa thèse sur les femmes révolutionnaires russes au XIXe siècle. Elle a traité de nombreux sujets pour sa chaîne internationale, ainsi que des articles de fond pour Le Monde Diplomatique. En 2011, tout en travaillant à Paris, elle s’est installée à Montargis où il lui arrive d’organiser des projections de films et de documentaires. Auteur de livres, elle a notamment écrit avec Gilles Perrault Un homme à part, une biographie, “Elisabeth Dmitrieff, aristocrate et pétroleuse”, et un scénario de film sur la Commune de Paris. Son blog, “Caravane”, est suivi par des centaines de lecteurs.

 

Dinara DROUKAROVA, actrice, réalisatrice
Динара Друкарова, актриса, режиссер

Actrice, réalisatrice, née à Saint-Petersbourg (alors Leningrad), elle fait très jeune ses débuts au cinéma.  À l’âge de 14 ans,  elle joue dans Bouge pas, meurs, ressuscite de Vitali Kanevski, qui remporte la Caméra d’or au Festival de Cannes 1990. Avec Kanevski elle tourne ensuite Une vie indépendante et Nous, les enfants du XXe siècle. Après son rôle dans Des monstres et des hommes, d’Alexei Balabanov (1998), elle poursuit sa carrière en France avec Le Fils de Gascogne, aux côtés de Marina Vlady et Macha Méril. En 2003, elle est remarquée dans le film de Julie Bertuccelli, Depuis qu’Otan est parti, et est nommée au César du meilleur espoir féminin. En 2010, elle rejoint le jury de la Cinéfondation au Festival de Cannes. Depuis, elle travaille entre la France et la Russie. En 2018, elle réalise son premier court-métrage, Ma branche toute fine.

 

Sylvie VERHEYDE, réalisatrice, scénariste, actrice
Сильви Веред, режиссер, сценарист, актриса

Réalisatrice, scénariste, actrice. Après des études de géographie, de musique et de dessin, Sylvie Verheyde se fait remarquer par ses courts métrages (Entre chiens et loups, La Maison verte) au début des années 90, oeuvres récompensées en festivals. La jeune femme se lance alors dans l’écriture et la réalisation d’Un frère, son premier long-métrage, qui sort en salles en 1997. Sélectionné au 50e Festival de Cannes dans la section Cinémas en France, ce film qui met en scène les révoltes d’une soeur et de son frère est saluée par la critique, remportant le Prix Cyril Collard en 1998 et offrant le César du Meilleur espoir féminin à Emma de Caunes.

En 2000, Sylvie Verheyde retrouve Emma de Caunes pour Princesses, dans lequel elle dirige également Jean-Hugues Anglade. Elle travaille ensuite pour le petit écran, signant notamment les téléfilms Un amour de femme et Sang froid, primé au Festival de La Rochelle. En 2007, après une parenthèse de sept ans, la cinéaste revient au cinéma en signant le scénario du film d’action Scorpion, porté par Clovis Cornillac. En 2008, elle réalise Stella, son troisième long-métrage, qui s’intéresse au quotidien d’une jeune lycéenne. Guillaume Depardieu y apparaît dans l’un de ses tous derniers rôles. Elle a aussi réalisé des clips pour Benjamin Biolay, Juan Rozzof, Lescop.

 

Sandrine VEYSSET, réalisatrice, scénariste, productrice
Сандрин Вейсе, режиссер, сценарист, продюсер

Réalisatrice, scénariste, adaptatrice, productrice, née à Avignon. Après des études de lettres et d’art plastique à Montpellier, elle débute comme assistante décoratrice sur le tournage des Amants du Pont-Neuf, de Leos Carax. Encouragée par ce réalisateur, elle tourne son premier film, Y aura-t-il de la neige à Noël, produit par Humbert Balsan. Ce film original, dès sa sortie en 1996, reçoit le prix Louis-Delluc, un César de la meilleure première oeuvre, et totalise plus de 800 000 entrées.
Elle obtient aussi le prix FIPRESCI au Festival de Cannes pour Martha … Martha en 2001. sa carrière de réalisatrice se poursuit avec des sujets qui évoquent souvent l’enfance, comme dans son 4e film, Il sera une fois (2007), où un homme (joué par Michael Lonsdale) se retrouve face au petit garçon qu’il a été.