27e festival
du cinema russe
honfleur
du 19 au 24 novembre 2019

La Course du cheval

Russie, 1968, couleur, 81 minutes

Réalisation : Serguei OUROUSSEVSKI

D’après la nouvelle de Chingiz AITMATOV Adieu Gulsary. Le maréchal-ferrant Tanabaï, père de trois enfants, est devenu à son retour de guerre gardien de chevaux. Il se prend d’un amour tragique pour la veuve de guerre Bubudjan. A son histoire se mêle celle de son cheval Gulsary.

Avec Nourmoukhan Jantourine, Vitali Solomine, Baken Kydykeeva, Farida Charipova, Kapar Aliev, Sovetbek Djoumadylov

Serguei OUROUSSEVSKI (1908-1974)
Sergueï Ouroussevski, né à Saint-Pétersbourg, s’intéresse très jeune au cinéma mais plus encore à la peinture. Il entre dans une école des Arts et Techniques de Léningrad puis à l’Institut des Arts Décoratifs de Moscou dont il sortira diplômé en 1935. Dès 1932 il affirme son intention de devenir opérateur. C’est avec Poudovkine, qui tournait alors La Victoire aux studios Mejrabpomfilm, que Ouroussevski aura sa première expérience de cinéma. Chef-opérateur de génie, Ouroussevski se rendit célèbre dans le monde entier avec le film de Kalatozov Quand passent les cigognes, où il fit preuve d’une audace photographique inédite. Il renouvela ses prouesses techniques avec Kalatozov dans Lettre inachevée et Soy Cuba. Il mit par ailleurs son talent au service de nombreux réalisateurs soviétiques, tels Donskoï, Raïzman, Poudovkine, Tchoukhraï. Il devint lui-même réalisateur dans les dernières années de sa vie.

Filmographie (comme réalisateur)
1968 LA COURSE DU CHEVAL
1971 Chante ta chanson, poète